Cuir tannage végétal ou cuir tannage minétal, quelle différence et quelles utilisations en sellerie et maroquinerie ?

 

Si vous lisez régulièrement mes posts sur les réseaux sociaux, vous aurez remarqué que je fais souvent référence au type de tannage des cuirs que j’utilise et en particulier le fameux « cuir tannage végétal ». Mais c’est quoi au juste ce mystérieux tannage végétal ?? Je vous explique tout dans cet article…

Cuir Tannage Végétal : robustesse, tradition, et écologie

Le cuir tannage végétal résonne avec l’histoire de l’artisanat. Ce processus de tannage utilise des tanins naturels extraits de plantes, comme le châtaignier et le mimosa, pour transformer la peau en cuir, c’est-à-dire la rendre imputrescible. Le résultat est un cuir plutôt rigide qui conserve sa couleur naturelle avec une belle patine qui se développe au fil du temps. Le cuir tannage végétal est apprécié pour sa durabilité et son esthétique brute, ainsi que pour son impact environnemental plus faible par rapport à d’autres méthodes de tannage. Il est privilégié en sellerie pour créer des produits de haute qualité tels que les ceintures, les sacs et bien sûr, les accessoires équestres (briderie). En raison de sa sensibilité à l’eau, le cuir tannage végétal est idéal pour les articles qui ne seront pas soumis à des conditions humides trop fréquentes.


Briderie tannage végétal réalisée à l’atelier – Tanneries de Chamont (France)

Cuir Tannage Minéral : souplesse, résistance et praticité

Le cuir tannage minéral, également appelé cuir tannage chrome, est un choix privilégié pour sa résistance et sa praticité. Dans ce processus, des sels de chrome sont utilisés pour transformer la peau en cuir, ce qui lui confère souplesse ainsi qu’une résistance accrue à l’eau et à l’usure. Le cuir tannage minéral est privilégié en maroquinerie, notamment pour la fabrication de sacs à main qui résisteront ainsi aux contraintes de l’utilisation quotidienne, il est également utilisé en sellerie pour réaliser par exemple certaines parties de la selle, notamment le siège. Contrairement au cuir tannage végétal, le cuir tannage minéral ne développe pas de patine naturelle avec le temps.

sac cuir tannage minéral réalisée à l’Atelier – Tannerie Masoni (Italie)

Cuir tannage végétal et « cuir végétal », c’est pareil ?

Ce que l’on appelle communément « cuir végétal » (bien que le terme « cuir » soit impropre) est un matériau réalisé à base de peaux de fruits et constitue pour certains consommateurs une réponse alternative à l’utilisation du cuir traditionnel. Le processus de fabrication du « cuir végétal » implique de récolter les déchets de la production alimentaire, et de les transformer en fibres pouvant être utilisées pour créer un matériau similaire au cuir. Cependant, bien que le terme « cuir végétal » évoque une image écologique, la réalité est plus nuancée.

En effet, ce matériau à base de peaux de fruits nécessite bien souvent l’adjonction de matières synthétiques pour garantir sa durabilité et sa tenue dans le temps. Par ailleurs, malgré les traitements pour rendre ce matériau résistant, il finit par se détériorer et il est bien loin d’atteindre la durée de vie d’un cuir traditionnel. Ainsi, les avantages écologiques escomptés sont finalement plutôt limités.

Les cuirs de l’Atelier GB

Alors, me direz-vous, à l’Atelier GB on utilise quels cuirs ?

Mon mot d’ordre, c’est bien sûr la qualité !

Pour la briderie et les ceintures, j’utilise principalement du cuir tannage végétal qui provient des Tanneries de Chamont (Dordogne), une tannerie française qui produit un cuir de grande qualité et qui fournit de prestigieux selliers.

Pour la maroquinerie, je m’adapte à vos préférences. Les sacs de « type sacoche » sont plutôt réalisés en cuir tannage végétal, ce qui leur confère une certaine rigidité et un aspect authentique. Les sacs plus classiques sont généralement en cuir tannage minéral. Mon fournisseur principal est une start-up française qui récupère les stocks dormants des grandes maisons de luxe françaises et italiennes et qui les revend aux artisans comme moi ! Cela me permet d’allier la qualité à une démarche responsable.

Enfin, le cuir de saumon que j’insère sur certaines créations de maroquinerie et sur les bridons est produit par Ictyos, une tannerie française qui recycle les peaux des poissons récupérées dans des restaurants ou des entreprises de l’agro-alimentaire.

Muserolle avec insert cuir de saumon bordeaux réalisée à l’Atelier – Tannerie Ictyos (France)

Je n’utilise ni cuir exotique et, vous l’aurez compris, ni matériau fait de peaux de fruits.

Voilà, vous savez tout et si vous avez encore des questions, n’hésitez pas, je me ferai un plaisir d’y répondre !

Vous aimez cet article ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *